mardi 4 juin 2013

le château de Menthon Saint-Bernard en Haute Savoie.

En France, le château de Menthon Saint-Bernard en Haute Savoie.
C'est une ancienne maison forte du Xème, remanié à plusieurs reprise et restauré au XIXème dans un style néogothique. Le château domine, depuis un rocher de 200 m de haut, le lac d'Annecy et la réserve protégée du Roc de Chère. À partir de l'an 1180, il fut occupé par la famille de Menthon qui l'habite toujours. Dès son installation, elle fait construire les trois grandes tours carrées. À la Renaissance la forteresse médiévale est transformée en somptueuse résidence, siège de la baronnie de Menthon. Des appartements prennent la place des chemins de ronde, et la famille acquière un mobilier important. Au XVIIIème, un ensemble de pièces spacieuses et lumineuses sont ajoutées sur la façade donnant sur le lac, la salle à manger et le grand salon de 100 m2 permettant d'admirer le lac de ses quatre fenêtres. Au XIXème, entre 1860 et 1890, le château est remanié par le comte René de Menthon qui était un fervent disciple de Viollet-le-Duc : consolidation, élévation des murs, ajout des tourelles, création de la galerie à colombages de la cour intérieure.
En France, le château de Menthon Saint-Bernard en Haute Savoie.
C'est une ancienne maison forte du Xème, remanié à plusieurs reprise et restauré au XIXème dans un style néogothique. Le château domine, depuis un rocher de 200 m de haut, le lac d'Annecy et la réserve protégée du Roc de Chère. À partir de l'an 1180, il fut occupé par la famille de Menthon qui l'habite toujours. Dès son installation, elle fait construire les trois grandes tours carrées. À la Renaissance la forteresse médiévale est transformée en somptueuse résidence, siège de la baronnie de Menthon. Des appartements prennent la place des chemins de ronde, et la famille acquière un mobilier important. Au XVIIIème, un ensemble de pièces spacieuses et lumineuses sont ajoutées sur la façade donnant sur le lac, la salle à manger et le grand salon de 100 m2 permettant d'admirer le lac de ses quatre fenêtres. Au XIXème, entre 1860 et 1890, le château est remanié par le comte René de Menthon qui était un fervent disciple de Viollet-le-Duc : consolidation, élévation des murs, ajout des tourelles, création de la galerie à colombages de la cour intérieure.

1 commentaire:

  1. la suite du trésor templier à mainvault sur : http://belgique-insolite-et-occulte.blogspot.be/2013/06/le-tresor-du-temple-au-mont-de-mainvault.html

    RépondreSupprimer